Festival de Musique Improvisée de Lausanne

26e Festival de Musique Improvisée de Lausanne
du 14 au 20 Août 2022
Concerts gratuits
Dimanche 14 août
Institut Ribaupierre
18H

Musiques d'ici et d'ailleurs
Baiju Bhatt & Florian Favre


Lundi 15 août
Église de Villamont
20H

Contrepoint improvisé
Catherine Motuz, Federico Sepulveda, Ivo Haun
& étudiant.e.s de la Schola Cantorum Basiliensis


Mardi 16 août
Église Saint-Laurent
20H

Gospel blues - New Orleans
Trio Frank Salis (org), feat. James Andrews (trp, voc)
& Marco Cuzzovaglia (dr)


Mercredi 17 août
Église Saint-Laurent
20H

Harpe & Flûte
Park Stickney & Violaine Contreras de Haro


Jeudi 18 août
Église Saint-François
20H

Orgue à 4 mains
Marie-Ange Leurent & Eric Lebrun


Vendredi 19 août
Manège du Chalet-à-Gobet
19H

Faire la foule - Divertissement équestre et musical
Davide Monti, Emmanuelle Dupraz,
cavalières et musicien.ne.s
Samedi 20 août
Église Saint-Laurent
20H

Match d'improvisation
Collectif FMIL

Musiciens

Baiju Bhatt - Violon, étudie le violon classique puis jazz au conservatoire de Lausanne, avant de se perfectionner avec des artistes tels que Didier Lockwood, Jean-Luc Ponty, ainsi qu’avec des musiciens d’inde, son pays d’origine. Fondateur de plusieurs ensembles, dont « Red Sun » un quintette à la croisée du jazz, du rock et des musiques du monde, il parcourt les scènes du monde entier, de New York à Téhéran. Professeur dans diverses écoles de la région lausannoise, il dirige l’ensemble Ministrings du conservatoire de Lausanne, réunissant d’ambitieux jeunes musiciens.
Florian Favre - Piano, né en 1986 à Fribourg, étudie le piano jazz tout d’abord avec Richard Pizzorno, puis à la Swiss Jazz School à Berne avec entre autres Thierry Lang et Frank Sikora. Il n’a jamais voulu jouer qu’un seul style musical... aussi bien à l’aise en solo, en trio qu’en accompagnant des artistes de renoms tels que Kutti Mc ou Stefan Eicher. Il sort plusieurs disques, notamment « Rêve de gosse » mêlant le jazz et le rap. Plus récemment, il s’est replongé dans ses racines fribourgeoises avec son dernier album « Idantitâ », interrogeant ainsi les liens unissant tradition et enjeux contemporains.
Catherine Motuz poursuit une carrière active d'interprète, d'enseignante et de musicologue. Elle est co-directrice de l'ensemble I Fedeli, et a joué et enregistré avec divers ensembles tels que le Concerto Palatino, Abendmusiken Basel, the English Cornetts & Sackbut Ensemble, ¡Sacabuche!, les orchestres baroque d'Amsterdam et de Freiburg, et le Bach Collegium Japan. Elle s'est produite en tant que soliste au Midsommer Barock Festival de Copenhague, ainsi qu'en Autriche et en Suisse avec le contre-ténor Alex Potter. Catherine a enseigné à l'Université McGill, et au Royal Conservatoire of the Hague et est actuellement professeur de trombone historique à la Schola Cantorum Basiliensis. Originaire d'Ottawa, Canada, Catherine Motuz a étudié le trombone historique avec Charles Toet à la Schola Cantorum Basiliensis de 2004 à 2007.  En tant que chercheuse, elle se consacre principalement à la pédagogie historique de l'improvisation et aux conceptions de l'expression et de l'esthétique musicales au 16e siècle.
Carlos Federico Sepúlveda est né à Medellin (Colombie). En 2001, il a obtenu un diplôme de direction de chœur et de direction d'orchestre avec distinction à Vienne et, en 2005, un diplôme de perfectionnement en théorie de la musique ancienne à la Schola Cantorum Basiliensis. Depuis, il y enseigne la théorie et dirige différents projets. Carlos Federico Sepúlveda est également directeur des études et, depuis 2016, directeur adjoint de la Schola Cantorum Basiliensis. Sepulveda est directeur artistique du projet de formation "Musica Antigua para Nuestro Tiempo, Colombia - Schola Cantorum Basiliensis", chef invité de différents ensembles et directeur de l'ensemble vocal La Cetra Basel.
Ivo Haun a grandi au Brésil, où il a reçu ses premières leçons de guitare et de chant. Il vit à Bâle depuis 2010 et a terminé son master avec Gerd Türk à la Schola Cantorum Basiliensis en 2015. En tant que soliste et chanteur d'ensemble, Ivo travaille régulièrement avec des ensembles tels que La Cetra, La Morra, Thélème, Basler Madrigalisten et I Fedeli. Les principaux intérêts de l'artiste, qui joue également du luth de la Renaissance, sont l'art du chant virtuose de la Renaissance et du début du baroque, les pratiques d'improvisation, le lien entre la rhétorique et la musique et l'exécution de musique du 14ème au 17ème siècle - si possible à partir de la notation originale.
Frank Salis est un artiste suisse aussi bien à l’aise à l'orgue Hammond, au piano qu’à la guitare. Ce musicien passionné a rencontré et fréquenté́ , ces dernières années, de nombreux musiciens de La Nouvelle-Orléans, par l'intermédiaire du promoteur Nicolas Gilliet. C’est dans cette ville qu’il enregistre un album intitulé "Frank Salis Meets Michael Watson". Son deuxième album sortira bientôt avec de nouveaux invités spéciaux tels que John Boutté, Andres Osborne et bien d'autres.
James Andrews, surnommé "Satchmo of the Ghetto", est né en 1969 dans une famille de musiciens ; il est le neveu du célèbre Jesse Hill (l'un des premiers grands chanteurs du style R&B), le frère aîné́ et mentor de "Trombone Shorty" et le cousin de Glen David Andrews. Ayant grandi dans le quartier de Tremé, James a fait partie de la scène musicale du Big Easy dès son plus jeune âge, jouant dans plusieurs Brass Bands (Tremé, Young Olympia, New Birth), la formation de Danny Barker, avant de monter son propre groupe, les Crescent City Allstars, avec lesquels il a enregistré, entre autres, l'album Satchmo of the Ghetto, produit par Allen Toussaint et avec Dr. John. Andrews a également joué son propre rôle dans trois épisodes de la série à succès de HBO "Treme".
Bien qu’il déclare que ce n’était pas dans ses intentions de galopin de dix ans d’arpenter le monde comme harpiste de jazz, c’est pourtant bien à cet âge-là que Park Stickney s’est embarqué dans cette voie en participant au premier concours de Jazz and Pop Harp Festival. Depuis lors, il est non seulement devenu membre du corps enseignant de ce festival, mais il a aussi terminé ses études de musique à la Julliard School de New York et a joué à travers toute l’Europe, l’Asie et les Etats-Unis, passant avec une aisance incroyable du jazz au classique, ou encore au rock. C’est cependant en virtuose de la harpe jazz que Park parcourt le monde avec une jubilation contagieuse.
Flûtiste tombée petite dans la marmite de la musique, Violaine Contreras de Haro n’a jamais cessé de… souffler dans ses multiples flûtes avec lesquelles elle jongle et colore la musique. Sautant à pieds joints dans différents styles (classiques, contemporains, jazz, irlandais), elle aime raconter des histoires avec les sons qu’elle module à sa façon. Après des études aux Conservatoires de Strasbourg, Lyon et Lausanne, elle pose ses valises en Suisse où elle exerce son métier d’enseignante au Conservatoire de Lausanne et de musicienne dans divers ensembles et projets, toujours avec passion.
Marie-Ange Leurent & Eric Lebrun ont été élèves de Gaston Litaize et ont étudié au Conservatoire de Paris dont ils sortent tous deux avec un premier prix d’orgue dans la classe de Michel Chapuis. Ils forment ensemble un duo réputé et ont effectué de nombreux enregistrements, notamment à quatre mains et pieds. Ils participent activement à la création de nouvelles œuvres puisqu’ils sont régulièrement dédicataires de compositions contemporaines.
Davide Monti - violon, est un musicien internationalement reconnu. En tant que premier violon et soliste, il collabore avec de nombreux ensembles et artistes à travers l’Europe. Il enregistre plusieurs CD, notamment avec sa femme, la harpiste Maria Christina Cleary, autour des musiques de Spohr et Uccelini. Depuis de nombreuses années, Davide développe ses qualités d’improvisateur, non seulement dans différents styles musicaux mais également en parallèle à d’autres formes d’art, comme l’équitation, la danse, l’escrime ou le théâtre. C’est dans ce sens qu’il fonde en 2015 le projet Helicona, qui enseigne et mène des travaux de recherches sur l’improvisation musicale dans une perspective pluridisciplinaire.
Emmanuelle Dupraz - cavalière, est directrice du manège Les Hauts-de-Corsinge dans la campagne genevoise et instructrice de l’École de légèreté de Philippe Karl. La philosophie de cette pédagogie reprend les principes fondamentaux des grands écuyers français, de François Robichon de la Guérinière à Étienne Beudant. Philippe Karl, ancien écuyer du Cadre Noir de Saumur, prône ainsi une équitation exigeante dans la double intention du respect et de la décontraction du cheval dans toute son expression. Emmanuelle a participé avec sa jument Zoé Roc à l’opéra Einstein on the Beach de Philip Glass au Grand Théâtre de Genève en 2019 dans une mise en scène de Daniele Finzi Pasca.
Collectif FMIL : Olivier Wyrwas, Félix Verry, Léonard Schick & Eva Saladin. Le match d'improvisation devient la marque de fabrique du Festival. Cette année, quatre musiciens issus de la Schola Cantorum Basiliensis devront réagir rapidement et inventer de nouveaux morceaux de musique en accord avec les contraintes exigées sur le moment. Le public votera pour sa création favorite, aiguillée par des arbitres musicaux.

Informations

Lieux

Église / Chapelle Méthodiste de la Riponne
Place de la Riponne 7
Plan Googlemap

Église de Villamont
Avenue de Villamont 13
Plan Googlemap

Église Saint-François
Plan Googlemap

Église Saint-Laurent
Plan Googlemap

Institut Ribaupierre / École de Musique Lausanne (EML)
Avenue Georgette 5
Plan Googlemap

Manège du Chalet-à-Gobet
Plan Googlemap


Logement

Il est conseillé de réserver son logement à l'avance car la période est chargée : www.lausanne-tourisme.ch


Commandez votre T-Shirt souvenir du 25e anniversaire !

◊ Commande T-Shirt 25e Anniversaire