Le Festival de Musique Improvisée de Lausanne

Le premier Festival de Musique Improvisée de Lausanne a eu lieu en 1997. Il s'est déroulé ensuite chaque année à la fin du mois d'août, pendant une semaine. Il a pour but de faire découvrir au public l'improvisation dans la musique dite "classique", par des concerts de musique improvisée d'une part, et par des cours et des ateliers d'autre part. Ce festival est à la fois récréatif et didactique : le soir, les mélomanes peuvent découvrir le plaisir d'entendre une musique vivante, créée devant eux à chaque concert; la journée, les musiciens profitent de l'enseignement et des conseils dispensés par les concertistes. A notre connaissance, le Festival de Musique Improvisée de Lausanne est le premier festival au monde entièrement consacré à la redécouverte de l'improvisation en musique "classique".

Le but de cette initiative est de retrouver par la musique improvisée une pratique plus vivante que celle qui s'est imposée dans les concerts de musique "classique" conventionnels. En quelque sorte, il s'agit d'insuffler dans un concert "classique" l'esprit qui règne habituellement dans un concert de jazz, de musique traditionnelle ou populaire. Les concerts de musique improvisée permettent d'établir un grand contact entre le musicien et le public. L'improvisateur parle souvent aux auditeurs et leur explique ce qu'il joue, en quoi consistent ses improvisations, quelles en sont les données ou les structures. Ainsi, ils peuvent écouter consciemment la musique qui naît et se développe devant eux. Il arrive fréquemment que des improvisateurs fassent participer les auditeurs en leur demandant des thèmes ou des défis, et le concert devient réellement un jeu entre le musicien et son public. L'improvisation contribue ainsi à donner une nouvelle vie aux concerts "classiques" et à leur protocole souvent figé.

A l'origine, le Festival de Musique Improvisée de Lausanne était produit par l'association "Les Goûts réunis", qui organise depuis une vingtaine d'année déjà des concerts de musique ancienne et d'orgue à Lausanne. En 2001, une nouvelle association indépendante est constituée. Cette association réunit des bénévoles désireux d'organiser des manifestations musicales et éducatives, et de créer des espaces d'échange. A ce titre, les organisateurs du festival ont bénéficié de l'accompagnement de Culture Mobile de Pro Helvetia de 2000 à 2002.

Les concerts du festival se déroulent principalement dans les églises St-François, St-Laurent, St-Paul et de Villamont, et occasionnellement dans d'autres lieux (Café Romand, Conservatoire, École de jazz EJMA).

Le programme du premier festival (1997) ne proposait encore que des concerts d'orgue (ainsi qu'un peu de clavecin et de clavicorde). Ce choix s'explique par le fait que, dans le milieu "classique", c'est parmi les organistes que la tradition et la pratique de l'improvisation s'est le moins perdue. Nous avons donc pris l'improvisation à l'orgue comme point de départ, avec le projet d'élargir chaque année le cercle des instruments. C'est pour marquer cette intention que le festival a été rebaptisé "autour de l'orgue" la deuxième (1998) et la troisième année (1999). A l'occasion de la quatrième édition (2000), notre festival a changé à nouveau de nom, car l'élargissement du cercle des instruments est arrivé à un aboutissement.


Les Witches au Café Romand, le 22 août 2000
Photo : Nicolas Bonvin