Gaël Liardon

Schémas harmoniques de danses baroques pour l'improvisation

Chapitre 1 : La cadence sous-dominante - dominante - tonique  Fichier PDF (227 Ko)
Chapitre 2 : Construire un morceau avec des "II-V-I"  Fichier PDF (3 Mo)

J'ai commencé de rédiger ce cours en 1999, dans le but de trouver une méthode d'improvisation pour les instruments mélodiques. Ma recherche s'est focalisée sur les schémas harmoniques dans la musique baroque, et en particulier dans les suites de danses. Elle m'a permis d'exercer le sens de l'harmonie et de la carrure.

Méthode pour composer des fugues, d'après Johann Pachelbel

Fugues dans le style de Pachelbel

Cette méthode est basée sur un examen minutieux du répertoire concerné. Elle offre un modèle très différent de celui de la "fugue d'école", largement répandu encore aujourd'hui dans les cours de contrepoint.

Enquête sur la disparition de l'improvisation au XVIIIe siècle

Enquête sur la disparition de l'improvisation  Fichier PDF (125 Ko)

 
Gaël Liardon a fondé le FMIL en 1997. Il a notamment étudié et enseigné la théorie de la musique à la Haute Ecole de Musique de Genève. Il compose principalement de la musique liturgique pour orgue et des chansons françaises. Il dirige l'Ensemble Sweelinck de Genève, et écrit actuellement une thèse de doctorat sur les psaumes polyphoniques de Didier Poncet (1611). Son enseignement vise à réintégrer la théorie de la musique dans la pratique, et à permettre aux étudiants de pratiquer la musique comme une langue vivante. Il crée en 2016 l'Ecole de Musique Improvisée de Lausanne.